Flying Surveyors

Le réseau des Flying surveyors

Pour faire face à la demande de travaux par drone des donneurs d’ordres du monde minéral des TP et BTP, ainsi qu’une demande croissante de service drone, Hélicéo crée le  réseau des Flying surveyors.

Qui peut faire appel à ce réseau ?

Tout d’abord, un professionnel du monde des carrières, des travaux publics, du bâtiment, du recyclage, de l’architecture ou de l’archéologie. Mais également une collectivité locale ou territoriale, une société de gestion d’infrastructures routières, ferroviaires ou énergétiques.

Vous souhaitez trouver des opérateurs compétents pour vos missions de drone ou de bathymétrie ? Ou bien vous cherchez un réseau professionnel à la couverture locale, régionale, nationale et internationale pour vos marchés ? Ce réseau est fait pour vous !

Qui sont les Flying Surveyors ?

100% des Flying surveyors sont des géomètres experts ou géomètres topographes. Les Flying surveyors sont donc avant tout des professionnels de la mesure, salariés d’un cabinet de géomètre ou de topographie.

Comment sont formés les Flying surveyors ?

Après un cursus initial en école d’ingénieur de topographie, ou en lycée professionnel pour les techniciens, ils reçoivent les 1ers enseignements sur la photogrammétrie aérienne et sur la gestion des données GNSS. Cette base est fondamentale pour comprendre les mécanismes de la photogrammétrie, son potentiel, mais également ses limites.
Ce qui influence la précision de la mesure ou au contraire la détériore.

 

 

Ce cursus initial est complété par une formation pratique
au sein de l’école de pilotage Hélicéo
.

Le cursus de formation dure 1 mois et est divisé en 3 phases.

Formation théorique ULM
Afin d’obtenir son brevet auprès de la DGAC, cette formation est dispensée par un instructeur qualifié par la DGAC.

Formation au pilotage
Manuel et automatique, assurée par des pilotes drones chevronnés et d’expérience.

Formation en photogrammétrie.
Cette formation reprend les bases du cursus initial, mais elle le décline à la photogrammétrie terrestre et par drone.

Assurée par des ingénieurs ou docteurs géomètres ou photogrammètres, elle a pour vocation de transmettre les bonnes pratiques d’une mission de mesure de qualité.

En outre, elle est dispensée en Français, Anglais ou Espagnol.

 

Quels types d’équipements possède
le Flying surveyors?

Les flying surveyors sont tous équipés par Hélicéo, ce qui permet d’avoir la même qualité de mission d’un Flying Surveyors à l’autre. Les appareils utilisés sont de type :

Fox4 ou Fox6 pour les multi rotors, FoxySlim ou FoxyPro pour les avions VTOL, FoxBathy et FoxyWalk pour la bathymétrie ou les relevés terrestres.

Comme tous géomètres ou topographes, ils sont équipés de stations GNSS pour les points de contrôle ainsi que de cibles associées, et utilisent Pix4D pour le traitement.

Existe-t-il des différences entre des mesures des flying surveyors et des mesures réalisées par d’autre droniste ?

Grâce à notre expérience, nous savons qu’entre deux missions photogrammétriques effectuées par deux dronistes différents, les résultats sur du calcul de volume ou de positionnement peuvent varier. En effet, nous avons constaté des écarts de plus de 10 000 M3 sur des cubatures ou de plusieurs dizaines de mètres sur du positivement absolu.

Faire de la mesure par drone avec le souci permanent de la précision est un métier et une culture. Ce métier s’appelle le géomètre ou le topographe.

Comment fonctionne le réseau ?

Le réseau fonctionne comme un groupement. Hélicéo est la centrale administrative, collecte les appels d’offres et les demandes de service, assure le chiffrage et la réponse, et transmet ensuite au réseau les travaux à réaliser. Hélicéo ou une autre entreprise du groupement peut être mandataire légal pour les appels d’offres. Chaque membre du groupement peut solliciter les autres Flying surveyors pour la réalisation d’un chantier important.

En quoi ce réseau permet-il d’assurer
des missions les plus précises du marché ?

Le tronc commun de formation Hélicéo pour nos Flying surveyors permet d’assurer une qualité homogène dans la technique de vol (type de recouvrement longitudinal et latéral, altitude de vol, croisement de vol…). Le type de capteur utilisé n’est pas le fruit du hasard, il est plutôt le résultat de l’application des lois de la photogrammétrie.

Chaque capteur est donc calibré sur notre mur de calibration en extérieur. Chaque objectif est corrigé de ses aberrations optiques, le fichier de correction est ensuite intégré dans la chaîne de traitement photogrammétrie. La focale et la taille de la matrice du capteur répondent à un cahier des charges stricts de photogrammétrie. En plus, les offset mécaniques et temporels sont intégrés dans la chaîne de traitement HASK pour corriger les données GNSS RTK en sortie.

En conséquence, l’ensemble de ces paramètres concourent à la réalisation de missions de qualité et dans le respect des précisions topographiques. Cela procure une uniformité de matériel, de formation, de mission et de traitement. Le réseau des Flying Surveyors est le plus précis du marché.

 

Comment rejoindre le réseau ?

Pour rejoindre le réseau des Flying Surveyors, c’est simple. Vous êtes géomètre ou topographe, vous vous équipez des appareils Hélicéo et vous suivez le programme de formation ?Alors vous êtes automatiquement Flying Surveyors.

 

Si je suis membre ce réseau peut-t-il m’apporter des affaires ?

Ce réseau est fait pour cela, alimenter en missions les Flying surveyors.

Contact

Pour plus d’information concernant une formation, un produit ou une demande de devis, n’hésitez pas à nous contacter.

Formations

Hélicéo est un organisme de formation drone agréé et certifié par Pix4D. Nous proposons de vous accompagner dans votre processus d’acquisition et d’apprentissage de solutions drones professionnelles, grâce à un parcours complet dans son centre [...]

Missions

Réalisez vos missions de relevé topographique par drone avec l’appui de nos ingénieurs pilote. Hélicéo se charge d’effectuer pour vous et vos clients vos missions photogrammétriques. De l’élaboration du plan de vol, en passant par la [...]