Voitures dans la nuit en ville
Auto
 

Feux de croisement : Comment les utiliser ?

Feux de croisement : comment les utiliser ?

Disposer de deux feux de croisement est une obligation pour les voitures. En effet, lorsque la visibilité baisse, notamment à la tombée de la nuit, ou dans de mauvaises conditions météorologiques, ce dispositif d’éclairage est très utile pour le conducteur. Pour une utilisation judicieuse de ces feux, nous vous invitons à découvrir dans ce billet comment vous en servir. 

Quand allumer vos feux de croisement ?

Avant d’aborder l’utilisation des feux de croisement, il est important de revenir d’abord sur les conditions dans lesquelles vous devez les mettre en marche. Encore appelés codes, les feux de croisement comme leur nom l’indique permettent de ne pas éblouir les autres usagers de véhicules arrivant en sens inverse. Ces feux sont utilisés à la tombée de la nuit ou lorsque les conditions de visibilité au volant sont mauvaises. Toutefois, il convient de signaler que les feux de croisement sont également utilisés en journée dans certains pays européens comme la Suède, la Pologne, l’Autriche, ou la Suisse. 

Les codes ont une double fonction, en ce sens qu’ils permettent au chauffeur de mieux voir et d’être mieux vu en circulation. Vous êtes donc tenu de les utiliser pour circuler la nuit, pendant la pluie, la neige, ou lorsque le brouillard règne. Un refus d’utilisation de ce dispositif lorsque les conditions l’imposent vous expose à un retrait de 4 points sur votre permis, et une amende de 135 €.

Par ailleurs, la position et la distance d’éclairage des feux de croisement sont définies par la loi. En Europe, ces feux doivent être situés à une hauteur de 500 à 1200 mm du sol. De plus, la portée de leur éclairage doit atteindre une distance minimum de 30 mètres selon le code de la route en France. 

En ce qui concerne leur position, les feux de croisement doivent être orientés vers la droite pour ne pas éblouir les autres usagers de la route. C’est un dispositif complémentaire des feux de route qui ne doivent pas être maintenus allumés durant son fonctionnement. 

Allumage des feux de croisement

L’allumage des feux de croisement dans les derniers modèles de voiture est généralement automatique. Un petit réglage de la commande dédiée à leur fonctionnement suffit pour qu’ils s’allument automatiquement dès que les conditions le nécessitent. De position variable, ce bouton de commande se situe généralement à gauche du volant. Il suffit alors de choisir l’option AUTO pour bénéficier de ce système d’allumage automatique. Ceci est très important non seulement pour votre sécurité, mais aussi pour vous préserver des sanctions encourues en cas de non-activation du dispositif. 

Pour allumer manuellement vos feux de croisement, vous pouvez utiliser le commodo situé sur votre volant, précisément celui de la gauche qui est aussi utilisé pour mettre en marche le clignotant. Pour cela, vous devez d’abord positionner le commodo sur le symbole des feux de croisement. Ensuite, pour allumer ces feux, vous devez pousser le commodo. Attention à ne pas tirer, cette action déclencherait plutôt les appels de phare. À la fin de cette manœuvre, veuillez remettre le commodo à sa position initiale pour éteindre les feux de route. 

voitures sur périphérique à la tombée de la nuit

Le réglage des feux de croisement

Le réglage des feux de croisement est encadré par la loi. En effet, selon les dispositions réglementaires, les deux feux doivent être situés à une distance comprise entre 50 et 120 cm du sol, avec une distance minimale de 60 cm séparant les deux, et un écart avec le côté extérieur du phare ne devant pas excéder 40 cm.

Le réglage des feux de croisement s’effectue au niveau du bloc moteur sous le capot. Derrière l’optique, vous trouverez des vis à ajuster pour les régler. Afin de mesurer la hauteur des feux, vous pouvez garer la voiture en face d’un mur, et mesurer à l’aide d’un mètre la hauteur allant du niveau des feux jusqu’au sol. Toutefois, il convient de rappeler que s’il est possible de régler vous-même vos feux de croisement, le réglage des feux de route nécessite l’intervention d’un professionnel. 

Ce qu’il faut faire en cas de dysfonctionnement des feux de croisement

Pour rappel, conduire votre véhicule sans allumer les feux de croisement alors que la visibilité est faible vous expose à une déduction de 4 points sur votre permis, plus une amende. Pour ne pas subir cette peine, vous devez donc être réactif si vous constatez que vos feux de croisement ont cessé de fonctionner. Ce dysfonctionnement pourrait être dû à une défaillance de vos ampoules, une panne des contacts ou des fusibles. 

Si les ampoules sont endommagées, il suffit de débourser quelques euros pour les remplacer. Ceci dit, nous vous conseillons de toujours avoir des ampoules de secours dans votre véhicule. Quant à la panne des contacts, il suffit de vérifier s’ils ne sont pas oxydés et procéder à leur nettoyage le cas échéant. Enfin, veuillez remplacer les fusibles si le dysfonctionnement est dû à leur défaillance. Ils sont situés dans la boîte à fusibles, généralement près de la batterie ou à proximité des jambes du conducteur. Si le problème persiste après avoir contrôlé tous ces points, veuillez vérifier vos connexions électriques et votre commodo qui peut être également la source de la panne. 

Articles sur le même sujet :

Ajouter un commentaire